L'usine de traitement chimique « écrase » un problème quotidien de sa chaîne logistique

31 août 2022

Alors que le monde s'efforce d'oublier la COVID-19 et de se frayer un chemin dans la « nouvelle normalité », de nombreux défis sont apparus. À l'usine de traitement chimique de Fort Wayne (Indiana), le groupe a fait face à plusieurs problèmes, notamment un stock inattendu qui nécessitait une solution créative.

Le stock en question : un amas de tonneaux usagés en acier. Le problème n'était pas tant que ce stock existait (puisqu'il avait toujours existé !), mais plutôt que les tonneaux, qui faisaient autrefois partie d'une économie circulaire de réutilisation, n'étaient désormais plus récupérés par l'entreprise qui se chargeait de leur réemploi.

Deux personnes sont alors entrées en jeu : Greg Bosk, ingénieur en technologie énergétique chez Essex Furukawa, et Vanessa Scott, responsable des opérations de traitement chimique. Accompagnés de l'équipe de Vanessa Scott (qui avait déjà travaillé sur une nouvelle formule de résine phénolique qui contribue à réduire l'impact environnemental pour nombre de nos émaux), les deux dirigeants ont recherché un moyen de transformer ce stock de tonneaux en une opportunité de recyclage.

 

Pour répondre à un problème qui ne cessait de s'aggraver (les tonneaux prenaient tout simplement trop de place dans l'entrepôt), Greg Bosk a proposé d'acquérir une presse à balles industrielle, qui sert à compacter pratiquement tous les déchets destinés au recyclage. Il a ajouté que même si l'idée consistait simplement à compacter, recycler et gagner de la place, un avantage secondaire, mais bien réel, s'observait également dans l'usine.

« La solution s'est révélée efficace à plusieurs égards, explique-t-il. Nous avons évidemment pu recycler les tonneaux et libérer tout un espace de travail, mais nous avons également constaté que les employés étaient ravis d'effectuer le compactage.

« Si la tâche peut sembler sans intérêt pour certains, beaucoup d'autres sont curieux de voir la presse fonctionner et aplatir les tonneaux. Il s'agit donc d'une tâche amusante, sur la base du volontariat, qui a tout de suite été adoptée. »

Selon Greg Bosk, aussi bien lui-même que l'équipe dirigée par Vanessa Scott continuent à chercher d'autres d'inefficacités pouvant être améliorées. Greg Bosk arpente souvent les usines et entrepôts afin de recueillir des idées auprès des personnes qui connaissent et exécutent le travail. Sa conclusion : dans pratiquement tous les lieux qu'il a visités, des idées ont germé.

« Les employés d'ici s'impliquent vraiment, déclare Greg Bosk. Ils ouvrent la voie dans le cadre des initiatives Vision 2030. Ils sont fiers de leur usine et de son fonctionnement. C'est un site très propre et bien géré. Le personnel est consciencieux et se soucie de la qualité. »

Cette nouvelle procédure a un impact positif et mesurable, même si cette solution provisoire, qui consiste à passer d'une économie circulaire à une économie du recyclage, n'est pas idéale. Mais selon Austin Robinson, cheffe de projets en développement durable chez Essex Furukawa, il convient d'envisager les retombées comme suit : les solutions simples génèrent parfois de grands résultats.

« Parfois, il n'est pas nécessaire d'avoir une idée révolutionnaire pour faire la différence, explique-t-elle. Il suffit souvent de regarder autour de soi, et de non seulement trouver des moyens d'améliorer et de faire bouger les choses, mais de disposer également d'un environnement propice à la prise de parole et à la confiance.

« Des idées comme celle-ci peuvent passer inaperçues si les employés ne sont pas convaincus qu'elles s'accompagnent d'un effort collectif et que tout le monde y adhère. De telles initiatives en disent long sur nos employés, mais aussi sur le leadership au sein de l'usine. »

Nos employés aux quatre coins du monde adoptent des pratiques de développement durable et les objectifs du programme Vision 2030 d'Essex Furukawa. Nous avons récemment publié notre premier rapport annuel sur le développement durable et annoncé nos objectifs en matière de réduction des émissions de carbone en accord avec notre programme Vision 2030. Des initiatives telles que celle-ci (et bien d'autres qui seront annoncées et qui viendront soutenir le programme Vision 2030) permettront à Essex Furukawa de continuer à écrire son histoire dans la prochaine décennie.

À propos d'Essex Furukawa Magnet Wire

Essex Furukawa est le plus grand fournisseur mondial de fil émaillé, un produit nécessaire à la plupart des OEM, aux fournisseurs de niveau 1 et aux leaders des secteurs automobile, énergétique, industriel, commercial et résidentiel. L'entreprise basée à Atlanta est une joint-venture internationale formée en 2020 entre Essex Magnet Wire et Furukawa Electric Co., Ltd., tous deux leaders du développement de produits et solutions sur mesure en fil émaillé. Cette entité fusionnée, qui s'appuie sur les forces d'Essex Magnet Wire et de Furukawa Electric, met en commun plus de deux siècles d'expérience et de connaissances afin de repousser les limites de l'innovation, tout en assurant la continuité de l'excellence industrielle et le service client exceptionnel pour lesquels ces sociétés sont connues. essexfurukawa.com



Contactez-nous directement.

Nous savons que chaque projet est unique et que chaque application répond à des normes précises. C'est pourquoi nous souhaitons nous entretenir avec vous et connaître les défis qu'il vous faudra relever.

Click the platform below that you would like to share this on. Thanks for sharing!